Subventions, sensibilisation, engagement… L’Occitanie fait preuve d’une dévotion admirable lorsqu’il s’agit de défendre l’environnement. Depuis plusieurs années, la région encourage un grand nombre d’initiatives innovantes, inscrites dans une logique de développement durable.

Si vous souhaitez vous lancer, voici 13 pistes à explorer pour entreprendre dans l’économie verte sur ce territoire. Pour en savoir plus, n’hésitez pas à découvrir toutes les opportunités dans l’industrie durable et responsable à l’échelle nationale.

Gestion de l’eau

Limiter la consommation d’eau est une nécessité à domicile, dans les diverses industries, mais également dans le milieu agricole.

1.Préservation des ressources

L’Occitanie organise de nombreuses campagnes de sensibilisation qui attirent l’attention sur le fait que l’eau est un patrimoine aussi essentiel que fragile. Ses milieux aquatiques variés sont de véritables atouts pour la région. Il faut donc veiller à les exploiter correctement tout en les préservant au maximum.

2. Valorisation des eaux usées

Les résidus issus du traitement des eaux usées peuvent être réemployés grâce à leur valorisation agronomique (réinjection dans les sols) ou énergétique (biogaz, vapeur, électricité…). La région cherche ainsi à améliorer ses systèmes qui offrent de véritables avantages écologiques et économiques.

Production d’énergies

L’Occitanie est une pionnière des énergies « vertes » avec des innovations comme le premier four solaire du monde à Mont Louis.

3. Énergies renouvelables

En véritable acteur du changement, la région développe sans cesse de nouvelles infrastructures. En 2019, un parc photovoltaïque d’une puissance de 5 MWc a été installé dans l’enceinte d’une ancienne centrale thermique EDF, dans le Gard. Un accélérateur d’entreprises, « Cleantech booster », y a également été implanté.

4. Amélioration de la captation des énergies vertes

L’entreprise toulousaine Sunibrain est responsable d’une innovation majeure : un procédé de refroidissement et de nettoyage des panneaux photovoltaïques, grâce à la récupération de l’eau de pluie. Totalement autonome, ce système peut augmenter la production d’énergie de 20 % à 25 %.

Secteur du tourisme

Selon les chiffres clés 2018, l’Occitanie se classe 4e région française en matière de consommation touristique, grâce à ses paysages préservés qui offrent de véritables atouts pour des séjours écologiques.

5. Encourager le tourisme vert

Les infrastructures de la région ont été remaniées pour être plus respectueuses de l’environnement et consommer moins d’énergie. La communauté N’Py, responsable de 9 stations de ski, organise ainsi des journées de nettoyage en montagne et participe activement à la construction de bâtiments « Haute Qualité Environnementale ».

Avancées agricoles

Selon le bilan Agri’Scopie 2016, l’Occitanie est la deuxième région agricole française. Ce secteur est donc particulièrement visé par les démarches d’amélioration écologiques.

6. Renforcement de l’agriculture biologique

Les innovations prisées sont celles qui améliorent la culture, la condition des animaux, mais également le travail des agriculteurs. Ainsi, les robots désherbeurs de Naïos ont reçu plus d’une dizaine de prix. 100 % électriques, ils permettent de réduire l’usage d’herbicides.

7. Réflexion sur les circuits courts

Si les céréales ou les ovins sont très présents dans l’agriculture régionale, d’autres produits que nous consommons régulièrement sont toujours issus de l’importation. Trouver des alternatives pour diminuer la pollution due aux transports semble alors une excellente opportunité d’entrepreneuriat. Prenons l’exemple de Nataïs : le premier producteur de pop-corn européen !

Amélioration des constructions

À l’échelle nationale, le secteur de la construction fait preuve de résultats déplorables en matière d’impact environnemental. Ainsi, l’Occitanie est très demandeuse d’entreprises visant à améliorer la situation.

8. Diminution des déchets

Des appels à projets sont fréquemment passés par la région, en concertation avec l’Agence de la Transition écologique (ADEME). Parmi les procédés intéressants, on peut noter le réemploi des matériaux non utilisés ou issus d’une déconstruction propre.

9. Rénovation énergétique

Pour simplifier les démarches et aider à la réalisation des travaux, de nouveaux acteurs se sont lancés sur le marché proposant leur service en qualité de conseiller. On citera par exemple Cozynergie, une initiative toulousaine.

Traitement et diminution des déchets

L’Occitanie présentait une performance de recyclage supérieur de 4 % à la moyenne nationale en 2018, selon l’entreprise de recyclage Citeo.

10. Valorisation des déchets verts

La région encourage fortement les initiatives de valorisation des déchets verts : pour une réutilisation agricole via compostage, par exemple, ou encore la production d’énergie et de carburants. Le secteur voit également fleurir des idées originales comme celle de Nutritis, qui emploie les résidus issus de la culture des pommes pour créer du sucre sans saccharose ajouté.

11. Passage au zéro plastique

Depuis le 1er janvier 2020, la loi EGAlim impose la disparition des plastiques à usages uniques. Il est donc nécessaire de trouver de nouveaux matériaux pour les remplacer. Ainsi, le projet Vegepack a permis la création d’un bioplastique compostable, convenant pour les denrées alimentaires (viande, fromage…) : une première mondiale qui a pour origine Bazet (Hautes-Pyrénées).

Transports « verts »

Selon les chiffres clés de la région en 2018-2019, l’Occitanie est parvenue à réduire la pollution engendrée par les transports de près de 2 %.

12. Créer des technologies innovantes

Actia est l’un des principaux acteurs du développement durable dans le domaine des transports, mais également de l’aéronautique, une industrie massivement implantée en Occitanie. Le groupe a notamment conçu le système électrique de la Bluecar, qui a donné naissance au service Autolib.

13. Développer l’éco conduite

L’Occitanie propose de nombreuses sessions de formation à l’éco conduite, accessibles aux particuliers comme aux entreprises. Les transports BARCOS, bien connus dans la région, ont pris le parti de sensibiliser tous leurs chauffeurs à cette technique de conduite écologique. 

La région semble porteuse de belles occasions et vous pouvez être assuré que, si votre idée lui plaît, l’Occitanie vous fournira toute l’aide nécessaire.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *