Comment choisir sa banque pro ?

Comment choisir sa banque pro

Les sociétés commerciales ont l’obligation légale d’ouvrir un compte bancaire professionnel. Ce compte servira entre autres à déposer le capital social pour immatriculer la société, à garantir sa transparence en cas de contrôle fiscal… Pour les entrepreneurs individuels, l’ouverture d’un compte professionnel n’est pas obligatoire. Toutefois, sous certaines conditions, ils doivent ouvrir un compte bancaire dédié afin de séparer les transactions personnelles des transactions professionnelles. Avec le paysage bancaire français diversifié, un bon nombre d’entrepreneurs se posent la question « comment choisir sa banque pro ». Une question d’autant plus légitime qu’une banque pro ne se choisit pas au hasard. En effet, cet établissement accompagnera l’entreprise tout au long de sa vie. Il n’est donc pas question de se tromper. Alors quels sont les critères à prendre en compte pour faire le bon choix ? Éléments de réponses.

A lire également : Quels documents fournir pour ouvrir un compte professionnel ?

Choisir sa banque pro : les critères à prendre en compte

Choisir une banque pro au moment du lancement d’une entreprise n’est pas une tâche facile. Pour faire simple, la plupart des entrepreneurs ouvrent un compte pro dans leur banque personnelle. Ou alors dans la banque où un associé a un compte personnel. Dans tous les cas, la connaissance de la banque est le critère qui guide le plus souvent le choix des créateurs d’entreprises. Ce qui en soi n’est pas une mauvaise chose. Toutefois, pour élargir ses perspectives, il est essentiel de voir si l’herbe n’est pas plus verte ailleurs.

Les offres et les services

En principe, les banques professionnelles proposent quasiment les mêmes offres et services aux entrepreneurs. C’est-à-dire un compte professionnel ou un compte dédié, un accès en ligne au compte, consultation du solde en temps réel, des cartes bancaires, un chéquier, des moyens d’encaissement, des services de gestion, des offres de financement et d’assurance, des produits de placement… Toutefois, certaines banques proposent des services en plus, d’autres ont des offres moins complètes. D’où la nécessité de comparer les offres et les services des différents établissements bancaires.

Pou ce faire, il est primordial que vous définissiez vos besoins et vos attentes. Qu’attendez-vous de votre banque ? Quels sont les services dont vous avez réellement besoin ? Et quels sont ceux dont vous pourrez vous en passer ? Prenez en compte tous les moyens d’encaissement et de paiement mis à votre disposition (carte bancaire, virement, prélèvement, paiement sans contact, etc.). Si vous êtes amené à faire souvent des transactions internationales, les banques qui proposent des virements à l’étranger ou des contrats de vente à distance sont à considérer. En outre, prenez également en compte les statuts acceptés par la banque. En effet, certaines n’acceptent que les entrepreneurs individuels quand d’autres se spécialisent dans les offres professionnelles à destination des sociétés (SAS, SARL, EURL, SASU, etc.). De même, votre activité entre également en compte pour le choix de la banque, car certaines banques émettent des réserves sur certaines activités.

A lire aussi :   Top 5 des meilleures banques en ligne pour entreprises

Le service clientèle

Plus que les offres et les services, la qualité du service clientèle est un critère à ne surtout pas oublier. En effet, en cas de problème avec le compte ou la carte (vol ou perte), il est nécessaire de pouvoir joindre un conseiller dans les plus brefs délais. Ainsi, comparez les différents moyens à disposition pour contacter la banque : téléphone, mail, chat en ligne, courrier, etc. En principe, les banques proposent un conseiller dédié pour les entrepreneurs, mais dans certains cas, cela dépend de l’offre souscrite.

Les tarifs

Si vous avez retenu plusieurs banques après la comparaison des offres et de la qualité du service clientèle, les tarifs vont être le critère déterminant. Les tarifs des banques peuvent varier du simple au double sur tous les services. Par ailleurs, certains établissements misent sur la gratuité du compte et de la carte pour séduire les professionnels.

En tout cas, prenez en compte :

  • Le tarif de retrait.
  • Les frais de virement.
  • Les frais de découvert bancaire.
  • Etc.

Attention aux frais cachés

Certaines banques ont des frais cachés sur certains services. Par exemple des frais s’appliquent sur les retraits à partir d’un certain montant ou d’un certain nombre, une commission sur les retraits à partir d’un autre distributeur, un pourcentage sur les retraits à l’étranger, des commissions fixes ou variables sur les virements… Certaines banques facturent le chéquier, d’autres les relevé de compte mensuels. Avant d’ouvrir votre compte pro, passez tout au peigne (la liste des tarifs) afin d’éviter les mauvaises surprises à la fin du mois.

La proximité géographique

C’est un critère important dans le cas où vous devez rencontrer votre conseiller pour négocier sur certains produits ou souscrire de nouvelles offres. S’il est possible d’échanger en ligne avec la banque, dans certains cas, il est nécessaire de se déplacer à la banque, notamment pour les dépôts de chèque et d’espèces. Dans ce cas de figure, il serait dommage de faire des kilomètres pour effectuer l’opération.

A lire aussi :   Activité professionnelle : quelle banque choisir ?

L’expérience et la renommée de la banque

Enfin, la réputation de la banque est un critère qui doit être étudié de près pour bénéficier de services adaptés aux besoins des professionnels. Pour ce faire, il est important de vérifier le nombre de clients professionnels de la banque sur son site, de lire les avis clients, etc. Le bouche-à-oreille peut aussi être efficace dans ce cas. En outre, il est également primordial de vérifier que la banque a l’habitude de travailler avec la forme juridique de votre entreprise.

Banques pro : banques traditionnelles ou banques en ligne ?

Pour ouvrir un compte pro ou un compte dédié à leurs activités professionnelles, les entrepreneurs ont le choix entre les banques traditionnelles, les banques en ligne et les néobanques.

Les banques traditionnelles

Les banques traditionnelles comme le crédit Mutuel, la Société Générale ou encore la BNP Paribas sont de grands groupes bancaires qui proposent des offres spécifiques aux entrepreneurs. De la carte bancaire au chéquier en passant par le découvert bancaire et le crédit professionnel, elles proposent des offres complètes pour accompagner les entreprises dans leur développement. De plus, elles ont des agences régionales dans toute la France, pratique lorsque vous désirez échanger directement avec un conseiller. En outre, les banques traditionnelles proposent également des services en ligne pour faciliter les transactions bancaires, découvrir les nouvelles offres… En un mot, pour faciliter le quotidien des entrepreneurs.

Malheureusement, les tarifs des banques traditionnelles sont souvent très élevés. Sans parler des frais cachés. Par ailleurs, le service clientèle de certains grands groupes est pointé du doigt pour son manque de réactivité et d’accessibilité. Toutefois, pour les sociétés de grande envergure, une banque traditionnelle reste le meilleur choix, car elle leur propose des offres avantageuses et sur mesure.

Les banques en ligne

Les banques en ligne sont des filiales de grands groupes bancaires. Par exemple, Hellobank est filiale du groupe BNP Paribas, Boursorama de la Société Générale, Fortuneo du crédit Mutuel Arkéa, BforBank du Crédit agricole… Ainsi, les banques en ligne proposent les mêmes offres bancaires que leurs maisons mères, y compris les offres de financement et d’assurance, mais à des tarifs plus accessibles. Certains services sont même gratuits. De plus, elles ne proposent pas de packages forfaitaires. En effet, les services sont proposés à la carte afin que les entrepreneurs ne paient que les services dont ils ont réellement besoin. Les banques en ligne n’ont pas d’agences physiques, mais il est possible de se rapprocher de l’une des agences de la maison pour les transactions spécifiques.

A lire aussi :   Qonto : La néobanque des entreprises et des indépendants

À ce jour, seules quelques banques en ligne (Boursorama Banque, Monabanq, Manager.one et Axa Banque) proposent un compte pro, et uniquement à destination des microentreprises. Si vous êtes une société, vous ne pouvez donc pas ouvrir un compte pro auprès d’une banque en ligne.

Les néobanques ou banques mobiles

Depuis quelques années, les néobanques ont bouleversé le secteur bancaire avec leurs offres 100 % en ligne dédiées aux professionnels, notamment aux indépendants et aux PME. Aujourd’hui, elles ont séduit des milliers de professionnels grâce à leurs nombreux atouts. Contrairement aux banques en ligne, les banques mobiles ne sont pas adossées à de grands groupes.

Néanmoins, les néobanques ne proposent pas tous les produits bancaires, car ce sont des établissements de paiement. À titre d’exemple, elles ne proposent pas de découvert bancaire ou encore de produits de financement. Toutefois, elles proposent d’autres alternatives au financement bancaire comme le crowdfunding. En outre, la plupart n’autorisent pas l’encaissement de chèque ou d’espèces. Mais ne vous y méprenez pas. Les banques mobiles ont 100 % fiables. D’ailleurs, elles sont agréées par l’ACPR (Autorité prudentielle de contrôle et de résolution) et contrôlées par l’AMF (Autorité des marchés financiers). En outre, les banques mobiles se distinguent par leurs tarifs transparents et moins élevés (jusqu’à 3 fois moins cher que chez les banques traditionnelles), ainsi que la réactivité et l’accessibilité de leur service client, y compris le weekend.

Les banques mobiles proposent des offres quasi similaires via une application mobile, et la plupart s’adressent à toutes les formes juridiques (entreprise individuelle, SARL ou SAS, etc.). Aussi, pour choisir la néobanque auprès de laquelle vous voulez ouvrir un compte pro, vous devez prendre en compte certains critères (ceux-ci sont aussi valables pour choisir une banque mobile), en plus de ceux déjà énumérés :

  • Le temps de téléchargement de l’application mobile.
  • La qualité graphique de l’application.
  • La fluidité et l’ergonomie de l’interface.
  • La qualité de présentation et de navigation.

About Lila Portal